Contactez-nous +33 (0)3 21 06 56 97

Pour les aidants et personnes fragilisées

//Pour les aidants et personnes fragilisées
Pour les aidants et personnes fragilisées2020-01-20T16:54:04+01:00

Pour les aidants et les personnes fragilisées

 

Le répit, un enjeu majeur de développement inclusif

11 millions de français apportent une aide régulière à un parent, un enfant ou un conjoint, en situation de maladie ou de handicap et 4 millions d’entre eux apportent cette aide à hauteur d’un mi-temps. Être aidant a des conséquences sur la vie sociale, familiale et professionnelle et comporte des risques identifiés sur la santé comme le surmenage, la dépression, l’isolement ainsi qu’une précarisation financière. 50 % des aidants ont par ailleurs un emploi qu’ils cumulent avec leur rôle d’aidant http://sijaidaismesaidants.fr/. Permettre aux aidants de prendre du répit, de rester en contact avec le reste de la société, de poursuivre ou adapter dans de bonnes conditions leur activité professionnelle est essentiel. Dans la réalité des faits, la majorité des aidants ont du mal à prendre ce temps de répit tant pour des raisons psychologiques que d’ordre matériel.

 

Un lieu emblématique pour les aidants et les personnes en situation de handicap ou de perte d’autonomie

Autrefois sanatorium, hôpital civil et militaire puis hospice asile psychiatrique ; aujourd’hui, laboratoire d’innovation sociétale au service d’une société plus inclusive, la Chartreuse de Neuville est un écrin idéal pour développer un pôle de services et d’activités autour de l’accueil de personnes en situation de handicap ou en perte d’autonomie et de ceux qui les aident au quotidien, qu’ils soient des proches, des professionnels ou des bénévoles d’associations.

La Chartreuse de Neuville, en partenariat avec AG2R La Mondialeet l’écosystème territorial et national d’aide aux aidants, inscrit la question du répit inclusif et de l’aide aux aidants comme l’un des axes forts de son développement et de son fonctionnement, tant sur sa partie sociétale que d’hôtellerie future. Un comité de pilotage composé de l’ensemble des acteurs volontaires y compris des aidants et des aidés, a été mis en place pour coconstruire son offre.

 

Activités de répit inclusif à destination des aidants accompagnés ou non de leurs proches fragilisés

  • Un programme de rendez-vous mensuelsd’activités culturelles ouvertes à tous mais accessibles aux aidés. Téléchargez la brochure les rdvs mensuels culturels
  • Des demi-journées ou journées d’activités sur-mesureorganisées en partenariat avec des acteurs du répit.
  • Dès 2020, des séjours de répit inclusifs pour des aidants en groupe ou en individuel, accompagnés ou non de leurs aidés.

 

Activités à destination de personnes en situation de handicap ou de maladie accompagnés de leurs aidants professionnels

L’objectif de ces activitésest de remobiliser, socialiser et maintenir les acquis cognitifs ou moteurs afin que les personnes fragilisées puissent mettre en pratique des apprentissages et rester socialement engagées au contact d’autres publics.  Trois types d’activités sont proposées :

 

  • Des ateliers de production inclusive

Comme du temps de l’hospice-asile, les bénéficiaires sont accueillis dans des ateliers autour du jardin, de l’entretien du monastère ou de la réalisation de tâches simples qui tous, sont utiles au fonctionnement du lieu.  Près de 60 bénéficiaires par semaine participent à ces ateliers accompagnés de leurs encadrants de structures telles que des EPHAD et le centre d’addictologie du Centre Hospitalier de l’Arrondissement de Montreuil, des Instituts Médico-Éducatifs et le SAMSAH de l’UGECAM La Molière.

« C’est important de trouver des activités qui répondent à la capacité et à la volonté des résidents. Au sein des grainetiers, les résidents ont pu développer leurs capacités motrices et de concentration et leur patience. L’activité demande du calme, de la minutie et de l’adresse et cela plaît aux résidents. »

 

  • Des demi-journées ou journées culturelles

Conçus avec les aidants professionnels et les aidés, des programmes sur-mesure et adaptés sont proposés.

 

  • La conduite de modules pratiques de formations qualifiantes

En partenariat avec le centre UGECAM La Molière de réorientation et de formation professionnelle (https://www.crplamolliere.fr/), la Chartreuse de Neuville accueille chaqueannée pour leurs modules pratiques dans les domaines de la restauration/traiteur ou du bâtiment, des stagiaires en reconversion professionnelle suite à la survenue d’un handicap.

 

« Les activités à la Chartreuse donnent du sens à nos évaluations cognitives et physiques. Le Centre, c’est un peu une bulle. Ici, ils se rendent utiles et rencontrent du monde. Quand ils aident à l’installation pour un séminaire, ils peuvent dire « on a contribué à l’organisation ». C’est par des activités concrètes qu’ils reprennent confiance dans leur capacité à faire des choses simples. »

Alice Gillon, coordinatrice Centre La Mollière

Roselyne Bodart, animatrice Ehpad

 

 

Sensibilisation et prospective

–       Thématique 2020 de la Chartreuse de Neuville :« La fragilité, source d’humanité ? Dis-moi comment tu considères tes aidants, je te dirai comment tu considères tes aidés ? » 

 

–       « Interdépendances : proposer un autre regard sur la vulnérabilité »

Résidence mission artistique et/ou de recherche.

 

–       Des événements à la journée coconstruitsavec des acteurs du répittels que les plates-formes de répit et des associations spécialisées avec un mixte d’activités, de conférences et de moments d’échanges ouverts à tous ou réservés à des pathologies spécifiques.