Contactez-nous +33 (0)3 21 06 56 97

Les dépendances : une greffe contemporaine audacieuse

//Les dépendances : une greffe contemporaine audacieuse
Les dépendances : une greffe contemporaine audacieuse2020-01-20T17:46:58+02:00

La Chartreuse de Neuville, avec l’appui de la Fondation Wilmotte, a lancé en 2018 et 2019 un concours international d’architecture en deux phases pour la construction d’une extension contemporaine de son Centre Culturel de Rencontre.

Cette extension, qui repose en partie sur le réaménagement des dépendances de la Chartreuse, doit lui permettre de se doter d’un espace accru d’accueil des publics ainsi que d’une salle de réception et de spectacles de 500 personnes, indispensables au développement de son projet.

 

La première phase du concours, l’appel international à idées, s’est tenue en 2018.  Le 16 novembre 2018, le jury du concours s’est réuni pour désigner les trois équipes lauréates de cet appel à idées. Ce jury international, présidé par Jean-Michel Wilmotte (Architecte et fondateur de l’agence Wilmotte & Associés) et Jean-Paul Delevoye (Président de l’Association de la Chartreuse de Neuville), était composé d’architectes, d’urbanistes, d’élus locaux et de personnalités qualifiées.Il a retenutrois projets (sans classement hiérarchique) :

  • COURS COMMUNES, de Chloé Thomazo (France) et Jeremy Germe (France), http://www.pseudonyme.eu/
  • DE LA PRESENCE DU VIDE, de Charles Cossement (Belgique), Marcelo Alexandre de Gouveia Cardia et João Pedro Siopa Alves (Portugal)
  • ENFILADE, de Ioana Penescu (Roumanie) Ionita et Andrei Theodor.

La deuxième étape du concours, la phase APS s’est tenue en 2019. Le jury, de composition identique, s’est réuni le 13 janvier 2020 et a sélectionné le projet « de la présence du vide »