Contactez-nous +33 (0)3 21 06 56 97

Jardins

Jardins2020-01-31T14:54:30+02:00

Les jardins de la Chartreuse de Neuville

 

Relier l’histoire, l’Homme et la nature

Les jardins de la Chartreuse de Neuville poursuivent 5 objectifs :

  • Contribuer à préserver la biodiversité sauvage et cultivée, notamment au travers de son jardin connecté Vavilov
  • Transmettre et partager des savoirs botaniques, médicinaux et maraichers respectueux de la nature et du vivant
  • Régaler les yeux du visiteur et lui offrir un lieu de resourcement
  • Contribuer à la mission d’inclusion de la Chartreuse de Neuville, en permettant à des publics fragilisés d’en être acteurs et/ou de bénéficier de leurs bienfaits
  • Proposer à la vente une variété de plantes non traitées et cultivées en pleine terre

 

Visiter les jardins

Ouverts d’avril à octobre, en visite libre ou guidée (sur réservation pour les groupes), leur conception est inspirée par le mode de vie des chartreux et leurs fonctions monastiques originelles : vivrière, médicinale, de fleurissement des autels de l’église et des 24 chapelles. Au fil de votre promenade, vous découvrirez ainsi :

  • Un jardin potager connecté Vavilov pour conserver, étudier et multiplier des variétés alimentaires en voie de disparition.
  • Un jardin de plantes médicinalesqui présente, par organe, les actions bénéfiques des plantes pour prévenir ou soigner les maladies.
  • Une mosaïque de 54 carrés accueillant de multiples variétés de fleurs le bonheur des yeux, le plaisir des insectes butineurs et la vente de plantes.
  • Un cloitre végétal, dont la structure reprend celle de l’un des joyaux de la Chartreuse : le grand cloitre. Cette partie du jardin est propice au développement de plantes grimpantes.
  • Un sentier spaciement : chaque semaine, les pères chartreux partaient pour une longue promenade pendant laquelle ils échangeaient ensemble : moment d’intense et de profonde communication entre eux et la nature environnante. Cette démarche a inspiré le sentier le long des ermitages sud qui invite le visiteur à se poser, à échanger et à contempler en marchant.

Les ateliers du jardinier

  • Jeune public
  • Personnes fragilisées 
  • Adultes :
    Dans le cadre de ses rdvs mensuels culturels, la Chartreuse de Neuville propose trois ateliers autour du jardin (Téléchargez la brochures des rdvs culturels mensuels) :
    • Légumes d’antan, biodiversité et respect de la terre
    • Taille des rosiers et bombes à graines
    • Senteurs médicinales et boutures de printemps

Le jardin connecté Vavilov de la Chartreuse de Neuville

L’institut Vavilov

Au commencement, il y avait à la fin du XIXème siècle et au début du XXème siècle…Nikolai Ivanovitch Vavilov, un agronome, généticien et botaniste russe, qui dirigea pendant près de vingt ans «Le Bureau des Plantes pour l’Industrie», devenu en 1967 l’Institut Vavilov, basé à Saint-Petersbourg en Russie. Visionnaire, il conduira 115 expéditions de collecte de végétaux dans 64 pays avec une seule obsession : préserver l’humanité de la famine par la biodiversité. Cette collection prélevée sur les cinq continents entre 1920 et 1940, avant l’avènement de la chimie, constitue un patrimoine inestimable.

L’institut Vavilov (http://www.vir.nw.ru) fondé en 1894, est ainsi la plus ancienne banque de gènes au monde et la quatrième par sa taille. Il dispose de plus de 300 000 échantillons de semences, racines, boutures et fruits, conservés en plein champ, dont 70% n’existent plus nulle part ailleurs. Ce trésor de diversité biologique représente autant d’opportunités pour répondre à nos besoins futurs.

Le projet Vavilov

Le projet Vavilov (http://denatura.org/projet/vavilov/)est une coopération Franco-Russe entamée en 2014. Sa mission est la préservation de la biodiversité sauvage et cultivée. Son objectif est double :

  • Sensibiliser le grand public à l’enjeu de la biodiversité cultivée,
  • Contribuer au développement de nouvelles solutions à travers ses recherches et expérimentations pour faire face aux enjeux environnementaux, climatiques, alimentaires et de santé à venir.

Cette coopération se matérialise par des projets scientifiques communs entre le CRBA basé à Lyon et l’institut Vavilov et par la création d’une quinzaine de jardins connectés Vavilov en France.

Au sein du collectif, la Chartreuse de Neuville contribue à développer les outils pédagogiques du projet et favorise l’essaimage des jardins connectés.

Les Jardins Connectés Vavilov

Les jardins connectés Vavilov permettent de SENSIBILISER à la préservation de la biodiversité cultivée, de DECOUVRIR la diversité des fruits et légumes et leur histoire, de MULTIPLIER et d’ETUDIER des végétaux pour nourrir les travaux des chercheurs de l’institut Vavilov et du Centre Botanique de Recherche appliquée, partenaires scientifiques du projet.

Celui de la Chartreuse de Neuvilleest composé, comme tous les jardins connectés Vavilov, d’une collection de semences sauvages, provenant essentiellement du conservatoire botanique national de Bailleul (https://www.cbnbl.org/), d’une collection de semences régionales et d’une collection mondiale de semences conservées par l’institut Vavilov.